Pour toute question, contactez-nous
» » Le Yoga et l'Ayurveda
Le Yoga et l'Ayurveda

Variante de Dvipadapittham

 

Qu’est-ce que le yoga?

 

Une question à laquelle on n’a jamais fini de répondre. Voici néanmoins quelques lignes d’explications.

Vous trouverez aussi ici des détails sur l’enseignement proposé par Michèle Lefèvre ainsi que sur le déroulement de ses cours, ainsi que des conseils pour les débutants.

 

 

Qu’est-ce que l’Ayurveda?

 

L’ayurveda ou « science de la vie » est la médecine traditionnelle indienne. Cette approche de la santé, profondément harmonisée avec la nature et ses rythmes, est holistique et préventive. Elle est compatible avec le yoga, car ces deux sciences puisent aux mêmes sources philosophiques d’une sagesse antique… En savoir plus >>

 

Stage de yoga Yogamrita

 

 

 

Qu’est-ce que le Yoga?

 

Assise de yoga

 

Le mot «yoga» contient l’idée d’union, ou unification intérieure. Son origine remonte à l’Inde et à la nuit des temps. Le yoga propose une méthode et des outils pour apporter santé, bien-être et harmonie. Il tend à l’unification de l’être sur tous ses plans: corps, mental et esprit.

 

Le Bonheur est dans l’«Être» et non dans l’«Avoir».
Le Yoga propose de goûter en toute simplicité, à l’instant présent…

 

Le yoga est aujourd’hui très vivant en Inde mais aussi en Occident. Il évolue au fil du temps et selon les cultures où il se pratique, car son succès est lié à son universalité. Les écoles et enseignants proposent aujourd’hui des approches très variées.

 

Pour en savoir plus sur le yoga, consultez aussi le blog du yoga Yogamrita>>

 

Quel enseignement du Yoga proposons-nous?

 

Cours de yoga

 

Michèle Lefèvre enseigne pour tous:

  • Les postures (asana) – travail physique qui bénéficie au corps et au mental
  • La respiration (pranayama) – travail sur le corps énergétique et le psychisme
  • Les Mudras – gestes des mains et du corps pour induire une circulation énergétique spécifique et l’intériorisation
  • La relaxation – détente et relâchement des tensions
  • La concentration et l’approche méditative

Son approche s’inscrit dans la droite ligne de ce qu’elle a reçu de ses maîtres et professeurs, au cours de ses deux formations à l’enseignement.

Elle enseigne selon deux approches, respectueuses l’une et l’autre de l’esprit classique du yoga. Il s’agit:

  1. du yoga adapté à l’apprentissage de l’occidental
  2. du hatha yoga traditionnel, pour les plus avancés.

 

1. Pour débuter: le yoga doux, un Yoga adapté à l’apprentissage de l’occidental

 

Dvipadapittham - cours de yoga hebdomadaires - école de yoga Yogamrita

 

Les postures et la respiration sont abordées progressivement, selon des approches développées plus spécifiquement en occident (d’influence Viniyoga et Yoga de l’Energie). Elles sont respectueuses du corps et du vécu occidental.

Outre les débutants, ce type de cours est adapté aux personnes :

  • sédentaires : re-développement progressif de la mobilité
  • en situation de stress : dénouement des tensions
  • fatiguées : relaxation et approfondissement de la respiration.

Ce cours met l’accent sur la préparation pendant la première partie. Il requiert de la régularité, pour au bout de quelques semaines déjà, ressentir bénéfices et progrès. Ensuite, une fois les tensions relâchées, la condition physique améliorée et l’amplitude de la respiration retrouvée, les postures classiques et leurs variations sont étudiées, de façon plus proche des cours de hatha yoga traditionnel. Ce cours progressif contient plus d’enchaînements dynamiques qu’en hatha yoga traditionnel et la tenue des postures est moins prolongée.

 

2. Pour progresser: le Hatha Yoga classique

 

Varainte de la Salutation au Soleil - Surya Namaskar

 

Postures et respiration sont enseignées selon les approches traditionnelles indiennes (influences d’André van Lysebeth, Sivananda, et aussi T.K.V. Desikachar, B.K.S. Iyengar). Les asana (postures) classiques et leurs variations se succèdent, selon des séquences spécifiques de postures et contre-postures. Le cours requiert rigueur, concentration et précision. C’est un yoga «dépouillé» dans lequel on recherche la posture juste dans toute sa pureté.

Ce yoga est plus exigeant pour un débutant. Il est recommandé aux personnes relativement jeunes, en bonne santé et avec une bonne condition physique. Les postures sont maintenues un peu plus longtemps que dans les cours de yoga occidental.

 

 

Déroulement d’un cours

 

postures_posture_paysage_nestadio

 

La structure des cours de Yoga favorise une pratique approfondie du Yoga, progressive et variée, d’une leçon à l’autre. Les cours de Yoga comprennent 6 ou 7 phases:

  1. La mise à plat – pour laisser la journée et les pensées de côté
  2. L’échauffement
  3. Les postures préparatoires
  4. La posture-clé ou le thème du cours
  5. Le retour vers l’intériorité
  6. (Les exercices de respiration)
  7. La relaxation finale

 

1. La mise à plat

 

Pour commencer, un temps est laissé à la détente allongée, pour inscrire un espace entre les activités qui ont précédé et le cours de Yoga. C’est un moment pour installer le silence intérieur, ramener l’attention sur la respiration et la proprioception – ou perception de soi depuis l’intérieur -.
Puis, le corps est progressivement mobilisé. Des postures en mouvements doux et lents accompagnent le rythme de la respiration. Il s’agit d’harmoniser geste et respiration, en approfondissant encore le calme intérieur.

 

2. L’échauffement

 

L’échauffement peut être global ou plus spécifique, selon le thème du cours. Il est d’avantage constitué de postures en mouvement, en yoga occidental. Tandis qu’en hatha yoga traditionnel, il est plus construit sur une suite progressive de postures statiques. C’est aussi à ce moment que peuvent être pratiquées les salutations, enchaînements dynamiques de postures : salutation au soleil (Surya Namaskar), Salutation à la Lune (Candra Namaskar), …

 

3. Les postures préparatoires

 

C’est un moment de préparation, de mise en condition grâce à la mobilisation progressive du corps, en vue d’un travail plus spécifique. Les cours sont généralement construits autour d’un thème, qui peut être une posture-clé ou un travail spécifique (les flexions latérales par exemple). Corps, respiration et mental sont mis en condition, pour prendre ensuite la posture-clé, avec aisance et justesse. Les postures préparatoires se succèdent, tout en s’équilibrant les unes les autres. Des moments de détente et d’observation permettent un temps d’intégration entre les différentes postures.

 

4. La(les) posture(s)-clé(s)

 

La posture-clé ou le thème du cours est le moment central de la leçon. La posture est mise en évidence, elle est travaillée avec patience et est perfectionnée, dans la mesure des possibilités de chacun. La posture est vécue pleinement, dans l’immobilité. La tenue prolongée produit des effets vertueux : le corps est comme essoré : les toxines sont drainées, les muscles profonds sont renforcés et la circulation, ainsi que l’oxygénation sont améliorées.
En même temps que s’effectue le travail de prise de la posture, s’opère un véritable lâcher-prise, dans l’écoute, le respect du corps, de sa structure et des ses possibilités de l’instant. On retrouve dans la posture, les dimensions de proprioception et de détente, qui conduisent à doser l’effort au plus juste. La concentration et le calme intérieur prennent le pas sur la volonté de faire : la posture s’installe d’elle-même, comme une évidence, donnant ainsi de l’espace à l’être.

 

5. Le retour vers l’intériorité

 

Après l’acmé du cours, le moment de retour vers l’intériorité termine le jeu des postures avec des mouvements et postures plus simples, généralement en position assise, inversée ou allongée. Ces postures sont parfois complémentaires à la posture-clé, ce sont des contre-postures. Ce moment prépare à la relaxation finale.

 

6. Les exercices de respiration

 

Les exercices de respiration ne sont pas pratiqués dans tous les cours. Ils sont introduits progressivement, à partir de la fin du cycle, chez les débutants. La pratique de ces exercices est préférable dans les cours d’une durée suffisamment longue, d’au moins 1h15 à 1h30. Le pranayama favorise l’amélioration de la capacité respiratoire, la revitalisation des cellules et des organes du corps. Les exercices de respiration travaillent aussi sur un plan plus subtil, au niveau énergétique. Ils induisent le calme intérieur, l’équilibre, la clarté du mental et des émotions.

Il arrive aussi que les pranayamas (exercices de respiration) soient proposé en début de cours, afin d’intérioriser, d’énergiser et d’induire un état intérieur favorable.

 

7. La relaxation finale

 

La relaxation finale conclut le cours. Cette phase favorise le repos du corps et l’intégration de l’ensemble du cours. La relaxation guidée conduit à relâcher progressivement toutes les parties du corps, les organes internes et le mental. L’attention est ramenée à l’intérieur, dans le silence du moment présent. C’est un temps privilégié qui permet de goûter à un sentiment profond de paix, de bien-être et de liberté, alors même que la sensation du corps est devenue imperceptible. Ce moment extrêmement agréable est difficile à décrire … il est préférable de l’expérimenter soi-même.

 

Bienfaits du yoga et effets des postures de yoga

 

En quelques mots:

  • Régénération
  • Ressourcement
  • Équilibre et Sérénité.

La pratique des postures (asana) constitue un travail complet et progressif sur :

  • l’assouplissement
  • le renforcement, notamment de la musculature profonde
  • l’équilibre
  • la conscience corporelle (proprioception)
  • la concentration
  • une équilibration psycho-émotionnelle, un certain calme intérieur
  • la pensée positive
  • et la relaxation.

Les effets sont sensibles au niveau de l’appareil locomoteur et tout particulièrement au niveau des systèmes circulatoire, nerveux et endocrinien.

 

 

 
 

Conseils pratiques pour se faire du bien grâce au Yoga

 

Voici quelques indications utiles pour commencer le Yoga et en profiter pleinement:

 

Repas: Il est conseillé de ne pas manger 2h avant le cours. Mais si vous avez très faim, vous pouvez manger un fruit 30 min. avant.

 

Boisson: Bien boire après le cours (de l’eau). Ceci accompagne le processus d’élimination enclenché par votre séance de yoga.

 

Vêtements: Pour votre cours de yoga, vous vêtir d’habits souples, dans lesquels vous êtes confortable (pas de ceinture serrée, ni de vêtements étriqués). Préférez le coton ou les matières adaptées au sport.
Le yoga se pratique sans chaussures.
Prenez avec vous des chaussettes et un pull: ils sont souvent nécessaires pour ne pas se rafraîchir pendant la relaxation.

 

Bijoux: Enlever les bijoux pour le cours.

 

Portable: Mettre son téléphone portable sous silence.

 

No stress: Arriver un peu à l’avance: 5 à 10 minutes. Ne pas stresser pour venir au yoga: ce n’est pas le but recherché!
Allongez-vous sur le dos, afin de vous détendre et de placer un intervalle entre vos activités de la journée et le cours de yoga.

 

Matériel: Si vous pratiquez régulièrement: apportez votre tapis de gym ou de yoga, ainsi qu’une couverture pour la relaxation.

 

Patience: Chacun fait son yoga en fonction de ses possibilités. S’ACCORDER DU TEMPS pour progresser: c’est le gage du succès sur la durée.

 

«Non-violence»: Chacun est unique. Notre constitution nous donne une certaine souplesse ainsi que certaines limitations qui nous sont propres. En fonction du jour, de notre état intérieur, de notre détente, nos possibilités varient sensiblement d’une semaine à l’autre. RESPECTER ces limites et travailler avec. C’est en travaillant progressivement que le corps accepte de progresser. Sinon, il se sent forcé et se braque, comme pour se protéger : courbatures, douleurs, …

 

Non compétition: dans ce même esprit, inutile de chercher à faire comme le professeur ou comme le voisin. Chacun fait son yoga en fonction de là où il est. Ecoutez simplement les instructions du professeur et faites au mieux de ce qui vous est donné aujourd’hui de faire.

 

Attitude: L’ATTITUDE EST PLUS IMPORTANTE QUE LA FORME DE LA POSTURE:

  • Respiration profonde et régulière (écoute de la respiration)
  • Posture correcte, même si elle n’est pas complète
  • Concentration, intériorisation
  • Détente pendant la pratique : ne contracter que les parties du corps qui le nécessitent. Les autres sont détendues (économie d’énergie).

En vous souhaitant bon yoga!

 

 

 

Qu’est-ce que l’Ayurveda?

 

Ayurveda - dinacharya et alimentation saine

 

L’Ayurveda, « science de la vie » ou médecine traditionnelle indienne, est l’art de vivre en harmonie et en santé, sur tous les plans de l’être. L’Ayurveda prône le respect des rythmes du corps et des saisons. Il convient d’aller avec la Nature… car fonctionner à contre-sens épuise!

 

L’Ayurveda définit la Vie, comme la conjonction du corps, des sens, du mental et de l’âme. La Conscience universelle sous-tend toute la Création et le Moi. L’approche de l’Ayurveda est donc holistique.

« L’Ayurveda est la science qui désigne les conditions de vie appropriées, non appropriées, joyeuses ou tristes, ce qui est propice ou défavorable à la longévité, ainsi que les critères de la vie même. »

 

Charaka Samhita 1.41

L’Ayurveda a pour objectif de donner à l’être humain les moyens de se réaliser sur tous les plans, dans l’espace-temps de cette vie, afin d’atteindre les 4 buts de la vie :

  • Dharma: l’harmonie avec l’ordre universel
  • Artha: la réalisation matérielle, professionnelle
  • Kama: l’expérimentation et dépassement des jouissances des sens
  • Moksha: libération des attachements, réalisation spirituelle ultime.

 

 

L’Objectif de l’Ayurveda est donc la SANTE globale. L’Ayurveda s’attache tout d’abord:
– à préserver la santé; … et si cela n’a pas fonctionné…
– … à soigner.

 

En Ayurveda, la santé est considérée comme la norme.

 

La maladie correspond à :

1. Une nourriture inadaptée (erronnée) sur le plan physique, émotionnel/ relationnel, spirituel
2. Une erreur de l’intellect (Avidya, l’ignorance). Le Dr Partap Chauhan parle plus prosaïquement de « mauvais usage de l’intelligence ».

 

Chacun acquiert les connaissances qui lui permettent de se maintenir en bonne santé et de jouir d’une certaine harmonie intérieure. Le libre-arbitre fait que l’on va utiliser ou non ces clés de santé.

 

L’Ayurveda responsabilise chacun à prendre soin de son corps, de ses pensées, de ses paroles.

 

L’homme est compris dans sa globalité :

  • ses différents plans (microcosme)
  • son interaction avec l’environnement, son cadre de vie (macrocosme).

 

Vata Pitta et Kapha

L’Ayurveda met en exergue ce qui nous relie à la Nature: ce sont les 5 éléments; soit: l’Ether, l’Air, le Feu, l’Eau et la Terre. Tout est issu des 5 éléments. Les 5 éléments s’organisent dans la Nature. Avec Prana, « l’énergie », ils se combinent pour créer le Vivant. Les 5 éléments composent notre être pour toute la durée de la vie.

 

Dosha est un terme sanskrit qui signifie, entre autres, « humeur physiologique ». « Dosha est « organisation » » écrit le Dr Vasant Lad. Les 3 Doshas, 3 typologies ou humeurs se retrouvent en tous et en tout:

  • VATA = AIR (+ ETHER)
  • PITTA = FEU (+ EAU)
  • KAPHA = EAU (+ TERRE)

Le(s) Dosha(s) dominant détermine(nt) la constitution… Vata, Pitta et Kapha sont donc présents en proportions variables en chacun, selon sa constitution de base (de naissance ou Prakriti), et aussi selon ses conditions de vie et l’état de sa santé (constitution d’aujourd’hui ou Vikriti).

 

Les Doshas gouvernent l’anatomie et la physiologie (les fonctions) du corps. Le Dosha dominant montre quel est l’aspect dominant du processus homéostatique de l’organisme:

  • Air = mouvement
  • Feu = transformation ou
  • Eau = force de cohésion.




pixel_trans
Quel est le stage qui vous intéresse le plus?
Yoga intégral et Ayurveda
Yoga intégral: les 7 Chakras
Yoga intégral: les 9 Rasas (émotions fondamentale)
Yoga intégral et Mahabharata
Yoga intégral: approfondissement du Pranayama
Yoga intégral et méditation (2-5h/j de méditation)
Yoga intégral et Ayurveda: cure familiale

96 Votes
[ Voir les résultats ]
pixel_trans